Entrepreneur Venture | Nouvelle unité de production pour Béton Solutions Mobiles
853
post-template-default,single,single-post,postid-853,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Nouvelle unité de production pour Béton Solutions Mobiles

Après avoir ouvert un laboratoire de développement produit à Lognes il y a quelques semaines, le fabricant de béton prêt à l’emploi vient d’y ouvrir une unité de production et des bureaux. Béton Solutions Mobiles (BSM) s’installe ainsi à l’est de Paris, une zone sur laquelle il n’était jusqu’alors pas encore présent.

Avec l’ouverture de cette huitième centrale à béton en Seine-et-Marne, BSM, qui exploite deux autres unités de production fixes et cinq unités mobiles, se renforce et resserre son maillage en Île-de-France.

Dans la ligne de mire de Philippe Tibère, son président, les chantiers du Grande Paris : « Nous avons notamment été choisis pour la mise en œuvre du béton sur les lots 1, 2 et 4 du prolongement de la ligne 14 ou encore du tramway T3, explique celui-ci. Cette nouvelle unité de production (…) nous permet d’être à proximité des futurs chantiers du projet Grand Paris dont nous espérons être, une fois encore, contributeur ».

BSM est implanté dans le Nord de l’île-de-France avec une centrale fixe à l’Ile-Saint-Denis et plusieurs unités de production mobiles. A terme, l’objectif est d’utiliser celle de Lognes « comme back-up de futures unités mobiles sur des chantiers alentours. ».

Précision, Jean-François Carpentier a pris la responsabilité de cette unité éco-responsable qui envisage de produire de 45 000 m3 de béton par an. Celle-ci est équipée d’un malaxeur de 3m3, de six trémies à granulats et de cinq silos à ciment, dont trois de 80 t et deux de 60 t. Elle affiche une capacité de production de 80m3 par heure. Le centralier suit le process de fabrication en temps réel grâce à une caméra placée dans le mélangeur. Pour économiser l’eau, l’entreprise récupère les pluies en toitures et réutilise ses liquides de process. La centrale s’est munie également du système Ecopro. Conçu par Aqua Concept Management, distribué par Rellumix et testé sur l’unité de l’Île-Saint-Denis, ce procédé permet de traiter les eaux de process en éliminant les fines matières en suspension et le chrome VI en abaissant le PH.

Par ailleurs, le producteur profite de son extension en Seine-et-Marne pour installer plus confortablement dans de nouveaux bureaux la quarantaine de collaborateurs qui a rejoint l’entreprise trois ans seulement après sa création et la quinzaine d’autres que la création de la centrale de Lognes le conduit à recruter : chargés de production ou d’exploitation du laboratoire, conducteurs de camions-toupies et administratifs. Précision encore, l’industriel, qui continue à se développer, annonce deux autres ouvertures cette année.

Source de l’article : chantiersdefrance.fr



SOCIÉTÉ DE GESTION AGRÉÉE PAR L'AUTORITÉ DES MARCHÉ FINANCIERS (N°AGRÉMENT AMF GP 00014)